La région d’Alnif

La région d’Alnif est une zone d’attraction géologique, paléontologique, minéralogique et de gravures rupestres sans oublier le coté floristique et faunistique spéciale de sud-est marocain.

regionalnif

Paléontologieimmagine11

Cette région fait partie de l’Anti-Atlas oriental la particularité de son histoire géologique fait d’elle une zone de référence pour les scientifiques. Au niveau géologique les affleurement datent, dans la plus part, l’époque de l’ère primaire très riche en faune marine qui sont en grande partie les trilobites, F1 (Arthropodes primitifs, ancêtres des crabes, des cloportes et des limules actuels…) les goniatites et les Orthoceras (F2) (mollusques primitifs de groupe des céphalopodes, ancêtres des nautiles et de la seiche actuel… ).

F2: Calcaires noir à Orthoceras (Silurien Dévonien)
F2 :Calcaires noir à Orthoceras (Silurien Dévonien)

Minéralogie

Le coté minéralogique n’est moindre (F3):immagine21

Suite à leur genèse et leurs âges les couches lithologiques ont subi de longue métamorphose par le contact, sous pression et sous des températures très élevées il en résulte une minéralisation très riche. Cette richesse est à la base de nombreux sites d’extractions minières dans la région .Elle concerne le fer, la barytine, le cuivre, l’Or ,l’Argent , le Cobalt le plomb et le Manganèse… La plupart des sites miniers pour des raisons de faible teneurs sont en majorité en période d’arret.la présence de ces sites d’extractions ,des galeries et des dépôts d’extraction offre au passager la possibilité de trouver des pièces splendides d’Azurites, de malachite de Quartz de cuivre et de barytine…

La collection faite par les trouvailles individuelles complétées par des achats des commerçants qui offrent de telles pièces, fixera à jamais des souvenirs inoubliables de cette région de monde.

Archéologie

Le niveau archéologique: la période paléolithique est dispersée un peu par tout, surtout des foyers paléolithiques dont on trouve des bifaces en quartzite et grès de l’ordovicien. Le néolithique n’est moindre aussi sauf la matière première qui est d’une autre matière plus dure et plus sophistiquée: doloriste, basalte, ou autres pour les haches, les pointes de flèches et des grattoirs sont de souvent silex.

Gravures rupestres d’Alnif (Chevaux   prés de 5000 ans (à 6km d'Alnif)
Gravures rupestres d’Alnif (Chevaux   prés de 5000 ans, à 6km d’Alnif)

Floristiqueimmagine32

Quant au monde végétal, la région d’Alnif est désertique, quand même, une végétation typique la rend attirante:

  • Des arbres d’Acacia radiana, AMRAD en BERBERE (arbre légumineuse connu par sa Gaume dans le traitement des maladies des voie respiratoires supérieurs).

    immagine41

  • Des arbrisseaux à latex et a feuilles grasses, au bord des ravins et des oueds, Calotropis procera, TOURZA en BERBERE, toujours toxique sauf les chèvres et les dromadaires qui sont moins sensible au poison (F5).

Et d’autres plantes qui rendent le paysage magnifique surtout pendant les années pluvieuses.

A la même période de retour de la nappe les Oasis connaissent des plantes et des arbres fruitiers de qualité notamment des dattiers Henné , du cumin , … (F6)

Faunistique

immagine51

Le monde animal ne manque pas aussi dans le coin; il est représenté par une diversité importante :

I – Les reptiles:

  • Les fouette-queues, HARDA en BERBERE
  • Les serpents, en abondance, les couleuvres (SARAF en BERBERE) et les vipères (MIQRAY en BERBERE).

Autres: (IAZI en BERBERE, TABERTMOCHTE en BERBERE MGENITS en BER…)

II – Les mammifères:

  • Dromadaire=ALGHOM en berbère (roi du désert son endurance est proverbiale, mains droite des nomades surtout lors de la transhumance)
  • le lièvre (TAOUTOULT en BERBERE ; vue souvent plus loin de monde)
  • le chacal (AALBOUNE en BERBERE) aussi uniquement dans le désert).

III – Les oiseaux:

les vertébrés volants font une diversité importante, au niveau de la taille des couleurs et groupes qui font partie de différents systèmes de vie cette richesse fait plaisir aux Ornithologues de passage du monde entier quand ils croisent des choses pareilles dans des régions de bout de monde comme ici. Parmi les espèces connues dans cette sorte de faune, on cite :

immagine61

  • Traquet à tête blanche = Oenanthe leucopyga (TAMNKHIRT en berbère)
  • Moineau =Passer domesticos (AGTIT en berbère)
  • Perdrix = Alectoris barbara ( TASKORTE en berbère)
  • Huppe fasciée = Upupa epops(OUARMIZANE en berbère)
  • Buse féroce = Buteo rufinus (TAMDA en berbère)
  • Outarde houbara = (AHBAR en berbère)
  • Merle noir = Turdus Merula (ASSaBANE en berbère)
  • Guêpier de perse = Merops persicus (AROUDANE en berbère)
  • Agrobate = Cercotrichas glactotes (SERDE en berbère)
  • Corbeau = Corvus ruficollis (AHAQARE en berbère)

IV – Les insectes et autres

  • Scorpions: (TIGHERDEMT) l’espèce connue dans la region est Androctonus mauritanicus piqueurs douloureuses mais pas mortelle.
  • Solifuge, sorte d’arachnide appelée en berbère, BERDLOGHMANE.

Conclusion : ihmadi-mohand

Soyons sages pour faire un tourisme propre en respectant les lois de la nature (la biodiversité, l’écosystème, …) pour redonner de la dignité au plaisir des ressources naturelles.

Par :
Mohand IHMADI (géologue chercheur local) et membre de l’association Bougafer

Proprietaire de la boutique
IHMADI TRILOBITES CENTER
Alnif 52452 BP 65
Tel :002126622159
E-mail :trilobitesihmadi@yahoo.fr

Publicités